Un très beau concert de Noël Créole

bandeau

Comme l’année dernière, la Ville de Trets et le Conseil Départemental avaient organisé un très beau concert de Noël au Gymnase de La Gardi. Après le Noël Slave en 2015, c’est un Noël Créole qui a animé cette fin d’année à Trets, en faisant salle comble.
Monsieur le Maire a pris brièvement la parole afin de remercier le Conseil Départemental et sa Présidente, Martine VASSAL, pour ce beau concert offert aux tretsois et a souhaité à tous de passer de très belles fêtes de fin d’année.
Le groupe « Souvnans », produit par la Compagnie « Rara Woulib » et composé de 8 chanteurs et musiciens, a ensuite offert aux 500 spectateurs venus ce samedi 17 décembre un très beau concert coloré et rythmé. Des musiques tantôt lentes, tantôt plus dynamiques, agrémentées d’instruments classiques et d’autres plus insolites comme des coquillages.
.
Par ailleurs, le travail de l’équipe technique pour les jeux de lumières a permis de créer une belle ambiance dans la salle.
Dans le public, les plus enthousiastes ont dansé au rythme des musiques créoles, se réchauffant par la même occasion. En effet, il a fait froid dans le gymnase lors de ce concert. Alors qu’il était chauffé depuis la veille, il y a fait très bon jusqu’aux essais sons et effets (fumé) qui ont obligé l’agent à couper le chauffage une grande partie de l’après-midi du samedi. Le chauffage n’a pu être rallumé qu’à partir de 17h00 jusqu’au début du concert à 18h00. Cette petite heure n’aura pas suffit à réchauffer le gymnase.
Près d’1h30 de concert avec un final à la sortie de la salle où les artistes ont été chaleureusement applaudis et félicités pour leur performance. Ces 8 artistes de grand talent ont alors reçu une belle ovation du public : Wilda Philippe, Pierre Mougne, Alexandra Satger et Olivier Boyer au chant et aux percussions,  Wim Welker à la guitare, Matthieu Maigre au trombone, Djamel Taouacht aux percussions et Sylvain Terminiello à la contrebasse.
Les morceaux interprétés : Chants pour Elegua/Legba, Alegba sanyan, Oddudua/Fleurette, Brother John, I won’t crumble, Legba gweto e, Cantos Espirituales, Cabalié , Zando, Mèsi Bondyé, Pitonia Guelemué, Tandé, Nan fon bwa, Sew sew sew.
On vous en dit un peu plus sur le groupe « Souvnans »
Souvnans est né de la rencontre d’un quartet de musiciens traditionnels issu de la compagnie Rara Woulib et d’un quartet de jazz. Ce spectacle unique, entre création et cérémonie, mêle le jazz créole aux chants sacrés afro-caribéens, avec conques, percussions, « vaksins »… Il emmène le public sur le fil d’un voyage passant par Port-au-Prince en Haïti, Santiago de Cuba et la Nouvelle-Orléans en Louisiane.
Alexandra Satger chef de chœur, et Julien Marchaisseau, metteur en scène et fondateur de Rara Woulib, prolongent ici leur travail musical et théâtral autour des chants rituels et de la créolité.
En Haïti, ils puisent dans les « prièr » et les «kantik», et explorent à Cuba les traditions de la Tumba Francesca, avec les «kontredans», «minwet», et la danse du mât tressé, qu’on retrouve aussi en Provence.
Enfin à la Nouvelle-Orléans, Souvnans remonte à la naissance du jazz, des work songs aux Negro spirituals, en passant par le zydeco.


  p1480273 p1480274