« Trets, Capitale Provençale de la Culture » – Saison 2 – Acte 2 – Scène 12 – « De Marcel à Pagnol »

Vendredi 24 novembre 2017 à 20h30
Théâtre au Cinéma Casino – Gratuit dans la limite des places disponibles – Tout public

AfficheCesarChoisiw
Quand on parle de Marcel Pagnol, on parle souvent et à juste titre, de ses œuvres (théâtre, cinéma), de ses récompenses (Meilleur film étranger pour Regain – New-York Critic’s Circle Awards, Meilleur film étranger pour La femme du boulanger – New- York Critic’s Circle Awards, Meilleur film étranger pour Jofroi – New- York Critic’s Circle Awards, César d’honneur, Grand officier de la Légion d’honneur, Commandeur des Palmes académiques, Commandeur des Arts et des Lettres) et de ses inventions (le boulon indéboulonnable, la topazette, la machine à vapeur, recherche d’uranium dans les collines). Mais on parle très peu de l’intimité de l’homme. Comment, alors, ne pas avoir envie de travailler, de décortiquer certaines scènes, certains passages, certaines répliques de ses œuvres pour en extraire sa vie…
Comment ne pas avoir envie de faire un spectacle comme une mise en abîme de l’homme Marcel dans les œuvres de Pagnol ?