LA SÉCURITÉ DES ENFANTS AVANT TOUT: ILS RESTERONT TOUJOURS PROTÉGÉS DANS LES ÉCOLES

Le 12 septembre 2018 à 12h00
Le Maire, Jean-Claude FERAUD, les Élus de la majorité et une partie du personnel municipal, notamment du service scolaire, ont souhaité participer à cette manifestation organisée par l’ATPE et la CGT devant la Mairie afin de mettre un terme à cette polémique.
Il a tout d’abord remercié l’ensemble du personnel municipal présent, en particulier le service scolaire, qui a parfaitement géré la rentrée et qui ne mérite donc que des éloges pour le travail réalisé.
Jean-Claude FERAUD dans sa déclaration a notamment insisté sur le fait qu’il incombe aux parents de s’occuper de l’éducation de leurs enfants et en particulier de leur inscription à la cantine scolaire. Ce n’est pas aux enfants de faire les frais de l’irresponsabilité de certains parents, heureusement très minoritaires, comme ce Monsieur X, qui « débordé par les vacances scolaires, en a oublié d’inscrire un de ses enfants, lequel en plus nécessite un traitement médical lourd ».
Mais où sont donc les priorités des parents ?
Le Maire a aussi rappelé que les services sociaux et le CCAS restent à la disposition de tous ceux qui, malheureusement, auraient des difficultés financières.
Il a précisé qu’à ce jour tous les parents des enfants non-inscrits à la restauration scolaire ont régularisé leur situation.
La totalité des enfants, inscrits ou non à la cantine, ont reçu le même menu depuis jeudi.
Cette polémique lui paraît donc totalement disproportionnée au regard des faits, car son souci principal est de protéger les enfants, de les garder en sécurité à l’intérieur de l’école, alors que la réglementation impose que l’enfant non-inscrit soit reconduit à l’extérieur de l’enceinte scolaire.
Le Maire affirme aussi n’avoir jamais menacé, ni convoqué aucun agent communal des écoles lors de ces incidents.
Finalement, cinq familles seulement étaient présentes lors de ce rassemblement, fortement encadré par la CGT et les élus de l’opposition.
Toute cette polémique correspond en fait à une manipulation politicienne de la CGT et des opposants politiques, dans le cadre des prochaines échéances électorales.
Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à utiliser leurs enfants en leur faisant porter des pancartes chargées de messages politiques…

L'union sacrée - la CGT et l'opposition municipale

L’union sacrée – la CGT et l’opposition municipale

Les enfants en première ligne...

Les enfants en première ligne…

Les agents administratifs soutiennent leurs collègues du service scolaire

Les agents administratifs soutiennent leurs collègues du service scolaire