Des riverains victimes des lenteurs d’ERDF lors des intempéries

Suite à la tempête qui s’est abattue sur la commune le 28 février dernier, le Maire déplore les carences d’ERDF qui a laissé nombre de nos concitoyens sans électricité pendant 10 jours.
La Mairie n’a malheureusement aucun moyen de pression sur ERDF et ENEDIS et des Tretsois ont vécu un calvaire durant 10 jours !
Lors de coupures prolongées, comme cela a été le cas suite à cette tempête, les services de la ville se trouvent aussi démunis que les habitants. Durant plusieurs jours, les services techniques ont répondu aux appels des riverains touchés en leur apportant le maximum d’informations possible et, de son côté, André ISIRDI Adjoint aux Travaux a passé des dizaines d’appels auprès des services d’ERDF les pressant d’intervenir en urgence, sans grand succès.
L’obligation d’information et d’accompagnement qui incombe à la Mairie dans une telle situation a bien été respectée mais les services municipaux n’ont ni la légitimité, ni les moyens techniques d’intervenir sur les équipements du réseau d’ERDF, monopole.
Tous les moyens disponibles ont été mis en œuvre par les services municipaux pour assurer le nettoyage et le rétablissement des accès aux chemins communaux impactés, pour informer et faciliter les démarches des Tretsois, notamment auprès de leurs assureurs et de la société ERDF / ENEDIS.
En tout état de cause Monsieur le Maire, conscient du désagrément subi, exprime toute sa sympathie aux personnes touchées par cette importante coupure et veillera à ce que ENEDIS mette en œuvre tous les moyens nécessaires afin de ne plus pénaliser les Tretsois.