Retour sur la dernière Réunion Publique sur le PPRIF

Ce jeudi 9 mars, Monsieur le Maire et le Lieutenant Delcorde, Chef des Sapeurs Pompiers de Trets, avaient convié la population à une nouvelle Réunion Publique pour faire un point sur le PPRIF. Étaient également présents à la tribune Monsieur le Premier Adjoint Gilbert ROBIGLIO, Monsieur Daniel ODDO Adjoint à l’Urbanisme, Madame Geneviève MARCHIO Présidente du Collectif Face au PPRIF, Monsieur Vincent PASTOR Chef du Service Prévention et Anticipation et Monsieur François JOLICLERCQ du Bureau de Contrôle des OLD.
Près de 90 personnes étaient présentes à cette réunion d’information qui a débuté avec la projection d’un film retraçant les incendies dévastateurs de l’été 2016 à Rognac. Cette vidéo, très bien documentée, a permis de montrer à l’assistance la rapidité avec laquelle un incendie peut se propager et détruire tout sur son passage.
.
Des images visant à faire prendre conscience aux riverains du PPRIF l’importance de mettre en œuvre les consignes telles que le respect des OLD privées. A la suite de cette projection, particulièrement informative pour le public présent, de nombreuses questions ont été posées par les habitants, notamment les procédures pour se débarrasser des déchets végétaux. D’autres points ont été abordés concernant les essences d’arbres concernées par les OLD : en effet, s’il est toujours question des pins quant aux risques de forte inflammabilité, les chênes et autres essences sont soumis à la même législation. Concernant les volets protecteurs, l’assistance a appris que les volets en aluminium de 3 à 4 cm d’épaisseur sont ceux qui protègent le mieux les habitations.
D’une façon plus générale, Vincent PASTOR a insisté lourdement sur les règles à suivre en cas d’incendie. Il a alors rappelé que la règle principale reste le confinement à l’intérieur de l’habitation, le retrait de tout objet inflammable autour de la maison (mobilier de jardin, jeux d’extérieur, tous les objets présents susceptibles d’attiser le feu) en les stockant dans un local entretenu régulièrement ou en les immergeant dans la piscine. Les bouteilles de gaz devront, quant à elles, être stockés, dans la mesure du possible dans un local sécurisé dédié à cet usage. Il faut « Toujours penser que le feu peut arriver chez soi et y être toujours préparé ». Il indiquera enfin qu’il ne faut jamais évacuer son habitation, sans que les autorités ne l’ai ordonné.
Un autre élément d’information important est ignoré par le plus grand nombre : 80% des feux qui entrent dans les maisons pénètrent par le toit. Malheureusement, quand l’on s’en aperçoit, il est déjà trop tard pour lutter efficacement. Il y a donc un intérêt certain à arroser sa toiture, les murs sont en effet traités pour freiner la progression du feu.
Il sera ensuite rappelé aux riverains que les voies d’accès sur terrain privé doivent être de 4 mètres minimum pour permettre l’accès des véhicules de feux. Cette préconisation est essentielle puisque 70% des dégâts sur le bâti lors de l’incendie de Rognac a été constaté sur des maisons desservies par des voies de circulation inférieures à 3 mètres.
Par ailleurs, les habitants ont été sensibilisés à la question de la prise en charge par les assurances en cas d’incendie. Il est donc utile de faire réévaluer régulièrement la valeur de son habitation.

.

Enfin, il a été abordé la question de la nuisance des moto-cross qui circulaient sur le piste DFCI 213. Les agents de l’ONF ont très récemment verbalisé 10 motards en infraction et Monsieur le Maire a indiqué qu’une campagne d’information et de prévention sera menée prochainement pour faire cesser ces pratiques dangereuses.
Jean-Claude FERAUD a présenté les dernières actions menée par la Municipalité pour sensibiliser la population sur les question du débroussaillement. 43 courriers ont été envoyés en recommandé avec accusé de réception aux riverains du PPRIF leur demandant de se mettre en conformité avec les préconisations de sécurité. La grande majorité d’entre eux s’est mis en conformité et il reste 8 propriétaires sur 9 parcelles qui ont été mis en demeure et qui seront verbalisés avant l’été s’ils ne procèdent pas aux OLD sur leur terrain. Par ailleurs, une plaquette d’information accompagnée du bilan des aménagements du PPRIF sur la commune ainsi que le courrier cosigné par le Préfet Stéphane BOUILLON et Jean-Claude FERAUD ont été joints au dernier Trets Mag envoyé à l’ensemble des tretsois par voie postale.
Cette réunion a été appréciée par le public qui avait fait le déplacement et qui a donc pu obtenir de nombreux éclaircissement sur les questions qu’il pouvait se poser.