Notre patrimoine a été mis à l’honneur

Les 16 et 17 septembre derniers, Trets participait, comme chaque année, aux Journées Européennes du Patrimoine. En cette année « Capitale », c’est une programmation riche et variée qui a été proposée pendant ces deux jours.
Depuis le 9 septembre et jusqu’au 30 septembre, le Château abrite l’exposition de Dominique Castell « Les salles oubliées ».
Ce week-end des Journées Européennes du Patrimoine a débuté en compagnie de l’artiste en résidence au Château avec un atelier créatif pour petits et grands au cours duquel les enfants ont été initiés aux techniques employées par Dominique Castell, comme le fusain.

Atelier créatif - Dominique Castell Atelier créatif - Dominique Castell Atelier créatif - Dominique Castell Atelier créatif - Dominique Castell

Les visiteurs étaient ensuite invités à accéder aux étages supérieurs du Château, habituellement interdits au public pour y découvrir deux salles non rénovées. L’artiste y avait installés deux écrans sur lesquels étaient projeté un film court. Sur l’écran de la première salle, le spectateur pouvait voir le la poussière en suspension éclairée pas une lumière créant des formes en mouvement, puis dans la deuxième salle, ces formes se transformaient progressivement en être vivant toujours en mouvement. Là où il semble ne plus rien avoir, dans une « salle oubliée » où l’on ne trouve que la poussière, il y a quelque chose qui vit. Voici l’interprétation que l’on pourrait en faire.
Sur leur parcours dans ces étages abandonnés, les visiteurs pouvaient également observer les plafonds ornés de moulures incomplètes, les rambardes en pierre de l’escalier et bien d’autres éléments d’architecture comme figés dans le temps. Dans la salle des Mariages leur était présenté une œuvre habillant tout un pan de mur « El jardin – soufre d’allumette et crayon de couleur sur papier en rouleau » de Dominique Castell.
Cette exposition sur le thème des « salles oubliées » du Château emmenait ensuite les visiteurs dans la cour où une estrade avait été installée contre une fenêtre. L’occasion pour eux de découvrir, à travers une grille, la salle jumelle à la salle des mariages. Cette salle, non rénovée, arbore la même cheminée magistrale que sa jumelle ainsi qu’un très beau plafond à la française. Dans le fond de cette salle, une œuvre de Dominique Castell était présentée : « Grande Réserve – dessin fusain et poussière du château sur papier en rouleau ».
Cette exposition et son parcours restent ouverts au public jusqu’au 30 septembre du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30


L'OmnibusParallèlement à cette exposition, le Château accueillait également en ses murs l’exposition de l’Omnibus « Quand les pinceaux s’en mêlent ! ». Un dispositif à destination des petits et des grands avec des pupitres présentant le travail de 8 illustrateurs. Leurs techniques, leurs matériels, leurs réalisations étaient ainsi présentés avec la possibilité pour les visiteurs de créer, manipuler et écouter.

L'Omnibus L'Omnibus

L'Omnibus L'Omnibus


Dans le village, les Archives Départementales avaient déployé 8 panneaux afin d’informer les visiteurs sur l’histoire, l’architecture, les traditions, l’activité économique de notre cité. Ces panneaux, constitués grâce aux fonds conservés aux Archives Départementales, dont les plus anciens remontent au XIIIe siècle, ont été installés pour les Journées Européennes du Patrimoine et resteront en place.


Le samedi à 15h00, c’est la SERHVA qui organisait une visite des Remparts du XIVe siècle protégeant la Cité Médiévale avec son Château, ses portes, ses tours, ses fossés, et ses systèmes de défense… Une visite animée par Marcel Giraud qui a rassemblé une quarantaine de curieux et de passionnés.

Visite de la SERHVA Visite de la SERHVA Visite de la SERHVA Visite de la SERHVA


Le samedi soir, à l’Église Notre Dame de Nazareth, une centaine de spectateurs étaient venus assister au concert de chants lyriques du « Quatuor Vilain ».


Le dimanche 17 septembre, ces Journées Européennes du Patrimoine s’achevaient avec la présentation des panneaux patrimoniaux réalisés par l’Historienne Sandrine Chabre à la demande de Monsieur le Maire. Un parcours historique matérialisé par 7 panneaux en pierre de lave fixés sur des poteaux en fonte qui vont permettre à l’avenir aux visiteurs de découvrir l’histoire et le patrimoine de notre cité en toute autonomie. Le nombre de ces panneaux n’est pas figé et de nouveaux pourront venir enrichir le parcours dans les mois et les années à venir.


Enfin, durant tout le week-end, l’association des Amis de l’Église ont accueilli les visiteurs au sein de notre église classée aux Monuments Historiques pour des visites guidées.